webleads-tracker

Retour  à  la  page  d'Accueil

Rechercher  

  
S'identifier / S'inscrire Recherche guidée | Votre Panier
Encyclopédie | Actualités | Bling bling | Voyages | Nos salons | Galerie de bijoux | Pierre du mois de naissance | Diamants - records
Accueil | Espace Pro | Liens | Vos garanties | Mentions légales | Livre d’Or | Plan du site | Contact
> Accueil > 9. Diamants - records

Diamants - records

 

Le Pink Star, diamant rose de 59.60ct.

Cet exceptionnel diamant rose "fancy vivid pink" a été vendu aux enchères le 13 novembre 2013, par Sotheby’s à Genève.

Dans la classification de l’intensité de couleur des diamants roses, "fancy vivid pink" est le degré le plus élevé.

De plus ce diamant a la pureté maximum "internally flawless".

On s’attendait à un nouveau record pour une vente d’un diamant rose, entre 50 et 60 millions de dollars. L’estimation a été largement dépassée avec 83,02 millions de dollars (61.65 millions d’euros)

C’est un record absolu pour un diamant vendu en vente aux enchères.

Ce diamant a été découvert en Afrique en 1999. Le diamant brut pesait 132.5 carats. Il a fallu 2 ans à la société Steinmetz Diamonds pour le tailler puis le présenter à Monaco en 2003. Il a déjà été vendu une première fois lors d’une vente privée, sous le nom de Steinmetz Pink, mais le montant de la transaction n’a pas été connu.

diamant rose - pink diamond - pink star ©Fabrice Coffrini / AFPCe diamant a une pureté exceptionnelle, d’autant que les diamants roses sont rarement purs.

Le record mondial actuel pour la vente d’un diamant rose est toujours détenu par le "Graff Pink" acheté par le joaillier londonien Graff pour plus de 46 millions de dollars.

Ce que nous présentons à la vente sur le site n’a bien entendu rien à voir avec de diamant rose d’exception !

Nous ne présentons à la vente que des petits diamants roses clairs calibrés. Mais nous avons d’excellentes relations avec les meilleures sources en diamants roses de qualité. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous faire plaisir, ou "investir".

Cliquez pour voir nos diamants roses en vente ->

Retour en haut

14 novembre 2012 : Record pour la vente du diamant “l’Archiduc Joseph”, aux enchères à Genève

Le diamant historique exceptionnel, "l’Archiduc Joseph", a été vendu aux enchères à la vente organisée par la maison Christie’s le 13 novembre à Genève pour la somme de 20,355 millions de francs suisses (16,9 millions d’euro, 21,47 millions de dollars)

L’« Archiduc Joseph » est ainsi devenu mardi le diamant le plus cher des mines de Golconde. Ce record n’est pas le seul détenu par cette pièce unique de taille « coussin » de la forme d’un domino. Christie’s note qu’il a établi aussi un prix record par carat (282.485 dollars) et un autre pour un diamant de sa catégorie de couleur.

"C’est un diamant de taille coussin pesant 76,02 carats, de couleur D (la meilleure, de la plus grande pureté et qui provient des fameuses mines de Golconde, en Inde.

Ce diamant, dont la dimension est proche de celle d’un domino, n’est pas monté en bijou. Il déjà été inclus dans une broche et dans un pendentif.

Les diamants issus des mines de Golconde, comme le Koh-I-Noor qui orne la couronne de la reine d’Angleterre, le Regent, conservé au Musée du Louvre ou le Hope, offert par Harry Winston au Smithsonian Institution à Washington, sont ceux qui présentent la plus grande pureté.

l’« Archiduc Joseph » a été extrait des mines de Golconde, en Inde, maintenant épuisées. Ces mines ont été exploitées pendant près de 2000 ans, soit de 300 avant Jésus-Christ jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. Ces mines étaient la principale source de diamants connue dans le monde, avant que ne soient découverts les gisements du Brésil au XVIIIe siècle et ceux d’Afrique du Sud au XIXe siècle.

Le diamant "Archiduc Joseph" appartenait à la famille des Habsbourg. Il porte le nom de l’Archiduc Joseph (1872-1962), un arrière petit-fils par son père de l’empereur Léopold II et du roi Louis-Philippe de France par sa mère.

L’Archiduc Joseph a passé sa vie en Hongrie, avant d’émigrer après la 2ème guerre mondiale aux Etats-Unis, en raison de l’occupation de son pays par l’Union soviétique.

Il est ensuite rentré en Allemagne quelques années plus tard, où il est mort en 1962, à l’âge de 90 ans.

L’Archiduc Joseph aurait remis le diamant à son fils l’Archiduc Joseph Francis (1895-1957), qui l’a déposé en 1933 dans le coffre d’une banque hongroise.

Le diamant a été vendu en 1936 par à un acheteur resté anonyme, qui l’a laissé dans ce même coffre durant toute la 2ème guerre mondiale, ce qui lui a permis d’échapper à une confiscation par les Nazis.

"Après des décennies de mystère", selon Christies, le diamant est apparu sur la scène internationale, lors d’une vente aux enchères à Londres en 1961. Puis il réapparaît 32 ans plus tard à Genève, lors d’une vente de Christies, où il a été acheté par un acheteur resté anonyme pour 6,5 millions de dollars.

Entre temps, le diamant a changé de propriétaire, lors d’une vente privée.

Interrogé sur l’identité du vendeur, M. Lunel s’est refusé à toute indication.

Le diamant va être montré à New-York du 13 au 15 octobre, puis à Hong-Kong du 19 au 22 octobre.

Christies organise huit grandes ventes de joaillerie par an, dont deux à Genève. "Le premier semestre 2012 a atteint un niveau record, grâce notamment à la vente de mai à Genève, au cours de laquelle une partie des bijoux de la milliardaire Lily Safra a été vendue à des fins caritatives", a encore indiqué M. Lunel.

Une partie des informations ci-dessus proviennent d’un article publié par le Nouvel Observateur, d’après une information de l’AFP.

Retour en haut

Le diamant l’Incomparable :

Le diamant l’Incomparable fut découvert dans les années 1980, à Mbuji Mayi (République démocratique du Congo) par une petite fille jouant dans un tas de gravats près de la maison de son oncle. Ces déchets étaient des vieux rejets de la MIBA Diamond Mine. Ces déchets avaient été considérés comme trop volumineux pour pouvoir être triés.

Le diamant brut pesait 890 carats. Il fut vendu à divers intermédiaires puis à la De Beers avant d’être acheté par Donald Zale pour Zale Corporation, une chaîne de joailliers américains.

La taille fut confiée à M. Samuels, réputé pour son expérience et son expertise dans la taille de grands diamants. Quatre années furent nécessaires à son étude et à sa taille.

L’Incomparable constitue la plus grande gemme extraite de du diamant brut : taillé en écusson, il pèse 407.48 carats. Il présente une couleur jaune brunâtre et est d’une pureté IF (Internally flawless, c’est-a-dire sans aucun défaut). Mesurant 53,9 x 35,19 x 28,18mm ; c’est le troisième plus gros diamant jamais taillé, après le Golden Jubilee et le Cullinan I.

La pierre brute n’était pas de couleur homogène. Quatorze autres diamants en furent également extraits, allant de l’incolore au jaune vif avec une légère nuance de brun : le plus petit d’entre eux pesait 1.33 carat et le dernier, taillé en losange, 15.66 carats.diamant l’Incomparable

L’Incomparable fut présenté lors du 75e anniversaire de la Zale Corporation en novembre 1984. Puis il fut exposé dans le département d’histoire naturelle au Smithsonian Institute à Washington.

Lors de sa mise aux enchères a New York en 1988, il fut le plus grand diamant jamais présenté en vente publique. Il fut retiré des enchères pour n’avoir pas atteint le prix de réserve (20 millions de dollars). En novembre 2002, il connut le même sort lors de sa vente sur E-bay. Il est la propriété d’un particulier.

Retour en haut

Le diamant le Régent :

Le diamant le Régent est l’un des diamants les plus célèbres.

Ce diamant provient de la mine de Golconde, en Inde. C’était un diamant de 426 carats qui fut acheté par Thomas Pitt, gouverneur anglais du fort Saint-Georges à Madras. Le diamant arrive en Angleterre en 1702.

Le diamant fut alors retaillé en un diamant de forme coussin de 140,50 carats et en plusieurs pierres secondaires qui furent vendues au Tsar Pierre le Grand. Cette taille fut réalisée de 1704 à 1706.

Il fut revendu le 6 juin 1717 au Conseil de Régence sous l’influence du Régent de France Philippe d’Orléans.

C’est alors que ce diamant devint "Le Régent" et devint une pièce du Trésor royal. Il fut porté par Louis XV sur sa couronne lors de son sacre, le 25 octobre 1722.

Il fut volé en 1792, puis retrouvé en 1793, caché dans une charpente.

Il fut mis en gage, à plusieurs reprises par le Directoire puis le consulat, notamment pour financer la campagne d’Italie du général Bonaparte.

Bonaparte, devenu premier consul, le racheta en 1801.

Le Régent orna la garde du glaive de Napoléon lors de son sacre en 1804.

Marie Louis d’Autriche l’emporta lors de son exil. Mais l’empereur autrichien restitua le diamant le Régent à la France. Il fut réintégré au Trésor royal.

Il fut serti successivement sur la couronne de Louis XVIII, Charles X puis Napoléon III et enfin dur le diadème de l’impératrice Eugénie.

Le diamant le Régent est visible dans la galerie Apollon du Musée du Louvre à Paris. Aujourd’hui encore, il est considéré comme le plus beau diamant du monde.

Retour en haut

Le diamant Darya-e-Noor :

Le diamant Darya-e-Noor (ou Darya-e-Nour) est un diamant rose pâle de 182 carats. En persan, "Darya-e-Noor" signifie "mer de lumière". Il fait partie des trésors de la couronne iranienne.

Ce diamant a été extrait en Inde de la mine de Golkonda.

Comme pour le Koh-I-Nor, il fut la possession des empereurs Moghol. En 1739, Nadir Shah envahit l’inde et s’empare du trésor Moghol. Il est depuis resté en Iran.

En 1926, Reza Shah porte ce diamant en décoration sur son casque militaire.Le diamant Darya-e-NoorIl fut porté aussi par Mohammed Reza Shah lors de son couronnement en 1967.

En 1965, une étude de ce diamant a montré qu’il pourrait provenir d’un diamant rose qui aurait été taillé en deux pierres. Ce diamant avait été décrit en 1642 par le joailler français Tavernier. Il l’avait appelé "Diamanta Grande Table".

De ce diamant initial, le diamant le plus important serait donc le Darya-e-Noor et l’autre le Noor-ol-Ein, un diamant de 60 carats. Ce dernier est actuellement monté sur un diadème de la collection des joyaux de la couronne iranienne.

Retour en haut

Le diamant Golden Jubilée

Le diamant Golden Jubilée est le plus gros diamant taillé au Monde : 545.67 carats. C’est un diamant de forme coussin jaune-brun "fire rose cushion cut, fancy yellow brown".

Il fut tout d’abord nommé "Unnamed Brown".Le diamant Golden Jubilee

Le diamant brut pesait 755. Il fut trouvé dans la mine Premier en Afrique du Sud. Il fut taillé par le lapidaire Gabi Tolkowski.

Après avoir étudié le diamant brut pendant plusieurs mois, il le tailla, dans un premier temps, en une pierre de 700 carats, puis en un coussin de forme coussin, à 148 facettes.

Le diamant, propriété de la De Beers, fut acheté en 1995 par le thaïlandais Henry HO.

Le diamant fut offert au roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej, à l’occasion de son cinquantième anniversaire de règne. Le diamant fut serti sur le spectre royal, en 1997.

Retour en haut

Le diamant Eureka :

Le Eureka est un diamant de taille coussin. Ce n’est pas un diamant exceptionnel, mais un diamant historique. Il est célèbre pour être le premier diamant trouvé en Afrique du Sud, près de la rivière Orange, à Hopetown, à 120 km au sud de Kimberley.

Il fut découvert par un enfant, Erasmus Jacobs, en 1866, jouant sur les terres de son père, fermier, Daniel Johannes Jacobus Jacobs.

L’enfant joua avec cette jolie pierre puis elle fut donné à un voisin, Schalk Van Niekerk, collectionneur de minéraux.

Puis le diamant passa dans les mains d’un voyageur de commerce, John O’Reilly. Il envoya cette belle pierre au géologue G. Athersone qui l’expertisa comme un diamant “brownish yellow” pesant 21.25ct.

Le diamant Eureka fut vendu à Sir Philip Wodehouse.

En 1889, il fut exposé à l’exposition universelle à Paris.

Ce n’est qu’après qu’il fut taillé en un diamant de forme coussin de 10,73 carats.

En 1946 le Times signalait qu’un lot de diamants de 20 pièces, dont le Eureka en pièce maîtresse, avait été vendu à la vente aux enchères de Christie’s pour une somme de £5,700.

Le Eureka resta dans une collection privée jusqu’en 1966.

De Beers acheta ce diamant et, 100 après sa découverte en fit cadeau au peuple d’Afrique du Sud.

Retour en haut

Le diamant Millennium Star :

Le Millennium star fut découvert en 1990 en République Démocratique du Congo, à Mbuji-Mayi, dans des dépôts alluviaux.

Le diamant brut pesait 777 carats (155.4g). Il appartient à la société De Beers. C’est le 6° plus gros diamant jamais découvert, le 2° plus gros diamant connu de couleur D, c’est-à-dire le blanc le plus pur.Le Millennium star

La pièce principale taillée dans ce diamant brut fut un diamant de forme poire , pur à la loupe, d’un poids de 203,04ct, à 54 facettes. Harry Oppenheimer en a dit que c’était le plus beau diamant qu’il est jamais vu.

Ce diamant est devenu la pièce principale de la « De Beers Millennium Diamond Collection ». Cette collection englobe 11 diamants bleus pour un total de 118 carats (23.6g).

Retour en haut

Le diamant Hope :

Avec un poids de 44,52ct, le Hope est le plus gros diamant bleu au Monde. Il est visible aux USA, au National Museum of Natural History à Washington.

Ses caractéristiques sont :
-  pureté VS1
-  couleur « Natural fancy deep grayish blue ;
-  taille : forme coussin antique avec un rondiste facetté et des facettes supplémentaires su le pavillon ;
-  dimensions : 25.60x21.78x12.00mmIl fut offert au musée par le joaillier Harry Winston en 1958.

Le diamant Hope provient d’un diamant plus important, d’un poids initial de 115,16 carats, qui avait été acheté en France par le roi Louis XIV : le diamant bleu de la Couronne de France. Ce diamant fut volé en 1792 et réapparu retaillé en Angleterre en 1802.

Ce diamant proviendrait initialement de la mine de Golconda, à Kollur, en Inde, découvert dans les années 1610. C’est ce que disent les écrits, sans qu’on ne puisse les prouver.

Pour lire plus, voir le site du Smithsonian Institute (en anglais)->

Retour en haut

Le diamant bleu de la Couronne de France

Le diamant bleu de la Couronne de France appelé aussi Bleu de France ou Bleu français (traduit en anglais par « French Blue ». Il est aussi appelé Bleu de Tavernier du nom de celui qui l’a rapporté d’Inde en 1668 et vendu à Louis XIV en 1669.Le diamant bleu de la couronne de France - The 116 carats Tavernier Blue DiamondLouis XIV le fait retailler par Jean Pittan en 1672-1673.

Louis XV l’a inclut dans le collier insigne de l’Ordre de la Toison d’Or. Ce diamant a été volé en 1792, pendant la révolution française, au garde meuble national.

Ce diamant pesait 116 carats. Il fut retaillé deux fois et pèse maintenant 45.52ct.

Sa trace a été perdue jusqu’à ce que François Farges en 2007 découvre son modèle en plomb et prouve que le célèbre diamant Hope apparu en Angleterre après le vol, provient du diamant bleu de la Couronne de France.

Il reste le plus gros diamant bleu jamais découvert à ce jour.

Retour en haut

Le diamant Koh-I-Noor :

Le Koh-I-Nor est un diamant de 108.93 carats, ornant actuellement la couronne de la famille royale britannique. Il est exposé avec les joyaux de la Couronne britannique à la Tour de Londres.Le diamant Koh-I-Nor

"Koh-I-Nor signifie en persan کوه نور, "montagne de lumière".

Ce diamant provient d’Inde. Son origine exacte est controversée.

On trouve tout d’abord sa trace dans le Babur Nama, la chronique de la vie de Bâbur. (Bâbur 1483-1530 est un conquérant de l’Inde, fondateur de la dynastie moghole. Il signale le diamant en possession du Râja de Mâlva en Inde.Le diamant Koh-I-Nor

Il sera ensuite la propriété des empereurs moghols successifs de 1526 à 1739.

Il ne prendra son nom actuel que sous Nâdir, Shah de Perse, après qu’il eut pillé la ville de Dehli en 1739. Ce dernier est assassiné en 1747. L’afghan Sardar Ahmad Khan Abdali (futur Ahmad Shah Durrani d’Afghanistan) va protéger sa veuve. En remerciements elle lui offre le diamant.

En 1849, il est présenté à la reine Victoria. Il faisait alors 186.93 carats et fut retaillé à sa taille actuelle : 108 carats.

En 1936 il orne la couronne de la reine d’Angleterre.

Régulièrement, l’Inde réclame le retour du diamant Koh-I-Nor.The Queen mother’s crown with the Koh-i-noor diamond

Retour en haut

Le diamant Excelsior :

Ce diamant fut découvert en Afrique du Sud le 30 juin 1893 à la mine de Jagersfontein. Il est de couleur bleue.
Le diamant brut pesait environ 995 carats.
En 1904, il fut taillé à Amsterdam par Asscher and Co. en 21 diamants de 1 à 70 carats.

Comme pour le Cullinan, sa forme empêchait de le tailler en une seule pierre. Le diamant brut présentait en son centre une inclusion noire nécessitant de le cliver.
Après une longue étude du brut, il fut décidé de le tailler en 21 pierres : 8 poires de respectivement 69,68, 47,03, 34,91, 24,31, 13,86 et 0,82 carats ; 3 marquises (navettes) de 40,23, 28,61 et 26,30 carats ; 10 diamants taillés en forme ronde (brillants) pour un poids total de 20,23 carat.

Le diamant Excelsior a été acheté en 1996 par le joaillier Robert Mouawad.

Retour en haut

Le diamant Beau Sancy ou Petit Sancy.

Ce diamant est un diamant blanc de forme poire de 34,98 carats.Diamant Le Beau Sancy

Il avait été offert par Henri IV à son épouse Marie de Médicis lors de son sacre le 13 mai 1610. Il l’avait acheté en 1604 (pour la somme de 7500 livres).

Ce diamant orna la couronne de Marie de Médicis.

Après l’assassinat d’Henri IV par Ravaillac, son fils Louis XIII monte sur le trône. Marie de Médicis finira par rompre avec son fils et s’exilera aux Pays Bas.

Endettée, elle vendra le diamant « Beau Sancy » au prince Frédéric Henri d’Orange Nassau en 1641. Puis le diamant fut offert à Marie Henriette Stuart pour son mariage avec Guillaume, le fils de Frédéric.

A la mort de son mari, elle retourne en Angleterre et met le diamant en gage pour payer ses dettes. Un petit-fils de Frédéric accédera au trône d’Angleterre en 1669 sous le nom de Guillaume III.

Il hérite du diamant et l’offre en cadeau de mariage à sa femme, la reine Marie II. Ils n’auront pas d’enfant. C’est un autre petit fils de Frédéric Henri d’Orange Nassau qui recevra le diamant : Frédéric III, prince électeur de Brandebourg.

Le diamant parvient à la maison de Prusse. Fredéric III devient roi de Prusse en 1701 sous le nom de Frédéric 1er. Il accepte de renoncer à sa part sur la Maison d’Orange en échange de ce diamant.

Le diamant « le Beau Sancy » devient alors la plus belle pierre du trésor de Prusse.

Le diamant a depuis été conservé par la « famille de Prusse » et fut vendu aux enchères le 15 mai 2012 à Genève par le prince Georges Frédéric de Prusse.

Retour en haut

Le diamant Cullinan : Cullinan  ©gemfrance.com

Le diamant Cullinan est le plus gros diamant brut jamais découvert, avec une masse de 3 106 carats, soit plus de 621,2 grammes (10x 6.5cm).

Mine Cullinan copyright 2008 L.Sikirdji

Il fut découvert à seulement 9m de profondeur, le 26 janvier 1905 dans la mine premier en Afrique du Sud, rebaptisée Cullinan, à 50km de Pretoria.
(une copie est en vente sur le site).
Il porte le nom du propriétaire de la mine où il fut découvert, sir Thomas Cullinan. Il fut acheté par le gouvernement sud-africain qui décida de l’offrir au roi Edouard VII d’Angleterre pour le remercier d’avoir donné l’autonomie aux états afrikaners.
Le Diamant brut, fut envoyé à Londres en secret par paquet-poste recommandé affranchi à 3 shillings, alors qu’un coffret vide était expédié avec un grand luxe de précautions depuis Pretoria.
La taille du diamant Cullinan fut confiée aux frères Asscher d’Amsterdam.
La pierre fut alors transportée de Londres à Amsterdam. Un paquet plombé sous bonne garde traversa la manche à bord d’un navire de la Royale Navy. Mais ce paquet était vide alors que Abraham Asscher faisait voyager le « caillou » simplement dans sa poche à bord d’un train et d’un et ferry-boat .
Le diamant brut fut taillé en 105 pierres dont 9 diamants de taille importante : le Cullinan I, 530.20 carats ; le Cullinan II, 317.40 carats ; le Cullinan III, 94.40 carats ; le Cullinan IV, 63.60 carats ; le Cullinan V, 18.50 carats ; le Cullinan VI, 11.50 carats ; Cullinan VII , 8.80 carats, le Cullinan VIII - 6.80 carats et le Cullinan IX, 4.39 carats,

Le Cullinan I ou Great Star of Africa :

Ce diamant est taillé en une poire de 530.20ct. Il orne le spectre impérial britannique ;

Le Cullinan II ou Lesser Star Of Africa :

taillé en forme coussin de 317.40ct. Il orne la couronne d’Angleterre.

Le Cullinan III : poire de 94.40 carats est sur la couronne de la reine Mary et peut être porté en broche avec le Cullinan IV (photo ci-dessous).

cullinan III et IV

Le Cullinan IV : coussin de 63.30 carats. Il était aussi à l’origine sur la couronne mais pouvait être porté séparément (photo c-dessus).

Le Cullinan V : poire triangulaire de 18.80 carats. Initialement monté en broche, il pouvait aussi trouver sa place sur la couronne, en remplacement du Koh-i-Noor. C’était après que le Koh-i-Noor fut placé sur la nouvelle couronne de la reine Elisabeth en 1937.

Le Cullinan VI : marquise de 11.50 carats. Il fut tout d’abord offert par le roi Edward à sa femme, la reine Alexandra. Il est maintenant porté par la reine Elisabeth II en pendant sur un collier d’émeraudes.

Le Cullinan VII est une marquise de 8.80 carat monté en pendant sur une broche dont la pierre de centre est le Culinan VIII, un cousin de 6.80 carats (photo (ci-dessous).

Cullinan VII et IVIII

Le Cullinan IX, une poire de 4.39 carat est monté sur une bague faite pour la reine Mary et porté quelquefois par la reine Elisabeth.

Retour en haut

16 novembre 2011 : record à 10.91 millions de dollars pour un diamant jaune de 110.3ct

L’un des plus gros diamants jaunes au monde, une pierre d’un jaune profond pesant 110,3 carats a été adjugé à la vente de Sothebys à Genève le 15 novembre pour 10.91 millions de dollars, hors commissions (13.3 millions de dollars avec les commissions).

diamant jaune ©AFP Ce diamant est certifié par le Gemological Institute of America (GIA). Il est très pur, VVS1 (très petites inclusions visibles à la loupe de grossissement 10) et de couleur "Fancy Vivid Yellow".

C’est le plus gros diamant jaune Fancy Vivid yellow taillé en forme poire au Monde.

Ce diamant a été découvert en Afrique du Sud en 2010.

Le record mondial pour un diamant jaune "Fancy Vivid Yellow" est détenu par un diamant en taille marquise (navette) de 13.83 carats adjugé 3.3 millions de dollars par Sothebys à New York en avril 1997.

Le record mondial pour un diamant jaune de forme poire est détenu par le "Golden Drop". C’est un diamant de 18.49ct adjugé 3.76 millions de dollars par Christie’s à Londres en juin 1990.

Sothebys procède régulièrement à la vente de nombreux diamants d’exception. En novembre 2010, le Graff Pink, un diamant rose Fancy Intense Pink de 24,78 carats avait été adjugé à plus de 46 millions de dollars, devenant ainsi le diamant et le bijou le plus cher de l’histoire des ventes publiques.

©AFP 15 novembre 2011

Retour en haut

17-11-2010 : Un diamant rose de 24.78carats

Le 10-11-2010 un diamant rose de taille émeraude, de 24.78 carats a été vendu par Sotheby’s à Genève, le 16 novembre.

Il a atteint la somme record de $46,158,674diamant rose 24.78ct ©AFP

Ce diamant, d’une couleur et d’une pureté "exceptionnelles", a été certifié par le Gemological Institute of America « Fancy Intense Pink » (rose intense).
Son estimation était de 27 à 38 millions de dollars.
Ce diamant sur bague avait été racheté par le joaillier américain Harry Winston il y a près de 60 ans.
Il a battu le précédent record de 24,31 millions de dollars établi par le diamant historique Wittelsbach en décembre 2008.
Le nouveau propriétaire est le joaillier londonien Graff.

Retour en haut

22-10-2010 Prix record pour un diamant bleu AP - This undated photo is provided in New York by Christie’s Images LTD.2010.Ce diamant bleu de 10.95 carats vient d’être vendu 11.3 millions d’euros chez Christie’s à New York, le 20 octobre.diamant bleu 10.95 carats

Ce diamant est un "fancy vivid blue". C’est le record du monde de valeur au carat, soit 1.4 million de dollar.

Ce diamant provient d’une bague de Bulgarie achetée à Rome chez un joaillier pour 1 million de dollars, en 1972.

Retour en haut

Le plus gros Diamant jamais découvert

Au fil de nos lectures... Article publié le 20/08/2007 Par Houda Mansour

Le diamant cosmique découvert est un gros morceau de carbone cristallisé qui se situe à 50 années-lumière de la terre dans la constellation du Centaure. Il mesure 2500 milles de long et pèse approximativement 10 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 carats, un 1 suivi de 34 zéros, (10 milliards de trillions de trillions de carats).

Catalogué techniquement sous le nom de BPM 37093, les astronomes ont nommé cette étoile "Lucy" en hommage à la chanson de Beatles « Lucy in the Sky with Diamonds », (‘Lucy dans le ciel avec des diamants’)

Ce diamant est en fait une naine blanche cristallisée. Une naine blanche est le noyau d’une étoile qui vient de mourir. Après que l’étoile ait épuisé son combustible nucléaire et meurt. En général il est fait surtout de carbone et est recouvert par une couche mince de gaz d’hydrogène et d’hélium.

Cette star des diamants a été étudiée par Metcalfe, Montgomery et Antonio Kanaan (UFSC, Brésil), « En mesurant ses pulsations, nous pouvons étudier l’intérieur de la naine blanche, de la même manière que les mesures de sismographe des tremblements de terre permettent à des géologues d’étudier l’intérieur de la terre. Nous avons découvert que l’intérieur de carbone de cette naine blanche s’est solidifié pour former le plus gros diamant de la galaxie » a déclaré Metcalfe.

D’après Metcalfe, un jour, notre Soleil deviendra à son tour "un Diamant qui sera vraiment éternel ».

Retour en haut

Le plus gros diamant vert vendu chez Sotheby’sDiamant vert 2.52ct

Un diamant de couleur extrêmement rare - Fancy Vivid Green - a été vendu en novembre dernier à l’occasion d’une vente aux enchères de Sotheby’s à Genève pour une somme équivalente à 2.07 millions d’euros.

Comparé à d’autres diamants de couleurs naturelles qui faisaient partie de la vente - comme le Fancy Vivid Blue Star of Josephine de 5.96 ct, un diamant Fancy Vivid de couleur rose de 6.63 ct et un diamant Fancy Vivid Yellow de 74.80 ct - cette pièce précieuse de collection est relativement petite avec ses 2.52 ct. Il s’agit cependant du plus gros diamant Fancy Vivid Green qui n’ait jamais été vendu dans une vente aux enchères.

Lire l’article complet (Kulsen & Hennig)

Pour en savoir plus sur les diamants de couleur, visitez le site de Kulsen & Hennig GbR

Retour en haut

7 avril 2010 : un diamant bleu de 6.4 millions de dollar

Un rare diamant bleu de 5,16 carats a été adjugé le 7 avril 2010 à un joaillier londonien pour 6,4 millions de dollars mercredi à Hong Kong, a annoncé la maison de vente aux enchères Sotheby’s.Diamant bleu 5.16ctLe gemme taillé en forme de poire, le premier diamant bleu de la célèbre Collection de bijoux du Millenium de la société De Beers, avait été évalué à 5,9 millions de dollars.

Le prix le plus élevé pour un diamant bleu vif avait été atteint en mai 2009 à Genève où un spécimen de 7,03 carats avait été adjugé à un acheteur anonyme de Hong Kong pour la somme record de 10,5 millions de dollars.

Selon Sotheby’s, Hong Kong se place désormais au troisième rang dans le monde pour ce qui concerne les ventes aux enchères après New York et Londres. (belga/chds)

Info de 7 sur 7

Retour en haut

Un diamant brut de 507,5 carats a été vendu au prix record de 35 millions de dollars (25,8 millions d’euros) à un joaillier de Hong Kong, Chow Tai Fook Jewelry, a annoncé vendredi le consortium Petra Diamonds.

La pierre précieuse, de la taille d’un oeuf de poule et d’un poids légèrement supérieur à 100 grammes, avait été découverte en septembre 2009 dans la mine de Cullinan, en Afrique du Sud, exploitée par Petra Diamonds.

"Le prix reflète l’incroyable rareté du diamant, en raison de sa taille remarquable et de sa couleur et clarté exceptionnelles", a souligné le directeur général de Petra Diamonds, Johan Dippenaar, dans un communiqué. "C’est le dix-neuvième plus gros diamant jamais découvert".

Retour en haut

28-12-2009 : Quelques records pour des diamants de couleur

diamant bleu de 7.03ct ,

-  le 12 mai 2008, un diamant bleu de 7,03 carats, le "Star of Josephine" a été adjugé à un prix un record de 9,5 millions de dollars (7 millions d’euros), lors de la vente aux enchères de la maison Sotheby’s à Genève.
Ce diamant est taillé en forme coussin, montée sur une bague en platine.
Ce diamant bleu, serti sur une bague en platine, a été acheté par un acquéreur anonyme au terme d’un duel de 15 minutes au téléphone entre deux acheteurs.
Le vendeur est la société Petra Diamonds , qui l’a extraite l’an dernier de la mine de Cullinan en Afrique du Sud. C’est la mine qui fournit le plus régulièrement des diamants bleus de taille et de qualité.
Les bleus sont les diamants les plus rares après les rouges.

-  décembre 2008 : Un diamant bleu de 35.56ctdiamant bleu 35.56ct : le Wittelsbach, le "Wittelsbach", $24.311.191, Christie’s, Londres. Son nouveau propriétaire est le célèbre joaillier londonien Laurence Graaf.

Le Wittelsbach possède une couleur d’un bleu-gris intense. Son indice de pureté est VS2 type IIb, ce qui signifie qu’il possède de très petites inclusions difficilement visibles à la loupe 10 X. Le type IIb ne concerne que 0,1% des diamants existants.

Le diamant bleu Wittelsbach provient des mines de Kullur dans le sud de l’Inde au XVIIème siècle. Il a conservé la taille initiale à 82 facettes.

C’est le 3ème plus gros diamant bleu connu dans le monde après le Hope (45,52 carats) et le Tereschenko (42,92 carats).

-  mai 2008 : un diamant bleu de 3.73ct, $4.955.097, Sotheby’s, Genève.

-  novembre 2007 : un diamant rouge de 2.26ct, $2.267.567, Christie’s, Genève.

-  octobre 2007 : un diamant bleu de 6.04 carats, Sotheby’s, Hong Kong.

-  avril 2006 : un diamant rose de 10.04ct, $6.222.80, Sotheby’s, Hong Kong

-  octobre 2005 : un diamant rose de 25.02ct, "The Rose of Dubai", $6.008.000, Christie’s, New York.

Nous avons toujours à votre disposition sur GemFrance une variété de diamants de diverses teintes., certes beaucoup plus modestes...

Retour en haut

Découverte au Lesotho.

La compagnie Gem Diamonds a annoncé la découverte le 8 septembre 2008, dans la mine de Letseng d’un diamant brut de 478 carats. C’est le 20°plus gros diamant brut au Monde.

Cette pierre est d’une blancheur et d’une pureté exceptionnelles.

Elle reste bien inférieure toutefois au Culinan, le plus gros diamant brut jamais découvert (3.106 carats), en 1905 en Afrique du Sud. Il a été taillé en plusieurs diamants, dont l’un de 530 carats est monté sur le sceptre de la reine d’Angleterre.

Vous avez la possibilité d’acquérir sur GemFrance le diamant brut « Le Culinan ». C’est une copie fidèle de ce célèbre diamant. Cliquez ici.

Retour en haut

15-11-2007 Record de prix pour un diamant rouge.

-  Lors de la vente aux enchères de Christie’s à Genève un diamant rouge pourpre de 2.26ct a été acheté par le joaillier londonien Laurence Graff pour 2.6 millions de dollars. 8 Ce nouveau record de valeur pour un diamant rouge est à $1,150,000 le carat. Le précédent record était de $1 million en 1987, mais pour un diamant de seulement 0.95ct.
Photo AP PHOTO / Anja Niedringhaus

Retour en haut

29 mars 2006 Le 15e plus gros diamant au monde (603 carats) a été vendu 12,33 millions de dollars.

LONDRES (AFP) - La "Promesse du Lesotho", le 15e plus gros diamant brut jamais découvert dans le monde, a été vendu pour 12,36 millions de dollars (9,73 millions d’euros), ont annoncé les gestionnaires de la mine du Lesotho où la pierre vient d’être trouvée.

Le diamant de 603 carats, transparent et non taillé, avait été mis aux enchères à Anvers, en Belgique. C’est la société Safdico, la branche manufacturière du diamantaire britannique Graff, qui l’a remporté, selon un communiqué conjoint du gouvernement du Lesotho et de la compagnie minière Gem Diamond, basée dans les îles vierges britanniques.

Le diamant, trouvé à la mine de Letseng au Lesotho, est le plus gros qui ait été découvert depuis le début de ce siècle.

Le plus gros diamant découvert auparavant dans ce petit royaume enclavé en territoire sud-africain, pesant 601 carats et appelé le "Brun du Lesotho", avait été mis au jour en 1967, également à la mine de Letseng.

Le plus gros diamant brut au monde, découvert en Afrique du Sud en 1905, est le Cullinan, d’un poids de 3.106 carats (soit plus de 621,2 grammes). Il fut taillé en 9 pierres dont la plus grosse fait 520 carats et orne le sceptre de la couronne britannique. Le plus gros diamant taillé est le Golden Jubilee, de 546 carats, qui appartient au roi de Thaïlande.


Retour en haut

Encyclopédie | Actualités | Bling bling | Voyages | Nos salons | Galerie de bijoux | Pierre du mois de naissance | Diamants - records
Accueil | Espace Pro | Liens | Vos garanties | Mentions légales | Livre d’Or | Plan du site | Contact
S'identifier / S'inscrire Recherche guidée | Votre Panier
Copyright © 2003 - 2014 SIKIRDJI GEMFRANCE SARL Tous droits réservés
mesure d'audience