4 décembre 2017: le Diamant de la Paix

Le 4 décembre 2017, le diamant découvert en mars 2017 dans la province du diamantifère du Kono a été mis en vente par le gouvernement du Sierra-Léone.

Il a été vendu aux enchères pour la somme de 6.53 millions de dollars. Ce qui est inférieur au montant de la première vente en avril 2017 (7.1 millions de dollars). Cette dernière avait été annulée par le gouvernement, la jugeant insuffisante.

The Peace Diamond is on display at the Rapaport Group on December 4, 2017 in midtown New York. The government of Sierra Leone has sold a 709 carat rough diamond for $6.5 million. Named the Peace Diamond, $3.8 million of the proceeds will directly benefit 250,000 inhabitants of a region with no school, hospital, clean water, roads or electricity. / AFP / TIMOTHY A. CLARY The Peace Diamond is on display at the Rapaport Group on December 4, 2017 in midtown New York. The government of Sierra Leone has sold a 709 carat rough diamond for $6.5 million. Named the Peace Diamond, $3.8 million of the proceeds will directly benefit 250,000 inhabitants of a region with no school, hospital, clean water, roads or electricity. / AFP / TIMOTHY A. CLARY

L'acquéreur est le célèbre joaillier londonien Laurence Graaf.

La vente était organisée par Martin Rapaport, président du Rapaport Group. Aucune commission n'a été perçue par le groupe.

Ce diamant a été découvert par cinq employés d'une société dirigée par le pasteur, évangélique Emmanuel Momoh.

Ce diamant avait été remis au gouvernement, avec l'engagement de reverser au pasteur 26% du produit de la vente, soit 1.69 millions de dollars, dont 339000 dollars qui seront versés aux cinq employés à l'origine de la découverte.

59% du montant ira à l'administration fiscale et 15% aux fonds pour le développement de la région diamantifère.

Le but poursuivi par le gouvernement du Sierra-Léone est de rompre avec l'époque des "diamants du sang". De 1991 à 2002, les diamants ont servis à financer la guerre civile dans cette région.

En 2003, ce fut la fin de l'embargo par les Nations Unies, sur les diamants di Sierra-Léone.

la transaction s'est donc effectuée dans une totale transparence. Le président Koram a déclaré "Nous avons changé l'histoire" et il a assuré que la vente de ce diamant allait "contribuer à transformer la vie des Sierras-Léonais".