< retour à l'encyclopédie (1372)

Chrysocolle

Chrysocolle
  • Traductions : Chrysocolla, Crisocola, Crisocolla, Chrysokoll, 珪孔雀石, Koppargrün,Krysokoll, כריזוקולה
  • Synonyme : Chalcostaktite, Chrysocole, Chrysocollite, Chrysokolla , Copper Pitchblende, Cornuite (of Rogers), Crysocolla, Demidovite, Dillenbergite, Liparite (of Casoria), Llanca Somervillite (of Dufrénoy).
  • Étymologie : Du grec « chrysos » χρυσός qui signifie or et « kolla » κόλλα qui signifie « colle », les anciens pensaient que le chrysocolle avait la capacité d’attirer l’or et de s’allier à lui. Ils s’en servaient donc pour « souder » l’or.

La formule chimique du chrysocolle a évolué. Beaucoup préfèrent une formule moins restrictive : CuSiO3.nH2O.

Sa couleur bleue est due au cuivre.

Le chrysocolle a été mentionné pour la première fois par le philosophe grec Théophraste (315 avant JC).

« Chrysocolle » est un ancien terme désignant divers matériaux servant à la préparation de l’or, mais qui ne désigne plus aujourd’hui qu’un seul minéral, un silicate d’hydroxyde de cuivre.

C’est un silicate hydraté de cuivre. Il se forme par altération de gisements de cuivre en climat aride.

Le chrysocolle est très tendre, mais se trouve quelquefois associé à de la silice. On lui conserve le nom de Chrysocolle ou de Chrysocolle-silice. Le chrysocolle donne cette couleur bleue caractéristique.

La différence principale entre le chrysocolle et la silice réside dans leur dureté, 2.5 à 4.0 pour le chrysocolle et 7 pour la silice. La dureté de la « chrysocolle-silice » dépendra de la teneur en silice.

Lorsque le chrysocolle est ainsi associé à la silice, il peut être utilisé en bijouterie. Il a été utilisé dans des parures datant de 200 avant JC, dans la civilisation pré-inca.

La mine américaine « Inspiration Mine » dans l’Arizona fournit les plus beaux spécimens de "qualité gemme". On y trouve le chrysocolle souvent associé à la malachite, mais aussi dans une forme bleue « gemme » translucide, associée à la silice. Il est taillé alors en cabochons. La production est très faible et cette gemme est vraiment rare.

Le Chrysocolle associé à la malachite, la turquoise et parfois en plus à l'Azurite se nomme la pierre "Eilat". On la trouve dans la région sud d'Israël.

Le Chrysocolle associé à la Cuprite, donne aussi de très belles pierres taillées en cabochons, associant les couleurs rouge, bleu, vert.

Pour en savoir plus sur le Chrysocolle, voir Mindat.org->

Données gemmologiques

  • Composition chimique : CuO.SiO2.2H2O
  • Dureté : 2.5 - 4
  • Densité : 1.93 - 2.4
  • Indice de réfraction : nα = 1.575 - 1.585 nβ = 1.597 nγ = 1.598 - 1.635
  • Biréfringence : a = 5.7Å, b = 8.9Å, c = 6.7Å
  • Système cristallin : Orthorhombique
  • Groupe : Silicates
  • Classe : Phyllosilicates

Les joailliers et les bijoux

La galerie de photos

< retour à l'encyclopédie (1372)