< retour à l'encyclopédie (1370)

Processus de Kimberley

Processus de Kimberley

    Le système de certification dit "processus de Kimberley" a été mis en place en 2003 par la commission européenne et est entré en vigueur la même année. Il fait suite aux sanctions du Conseil national de sécurité des Nations-Unies contre "les mouvements rebelles" du Sierra Leone et de l’Angola et à l’encontre du gouvernement du Liberia.

    Les pays producteurs africains ont été à l’initiative d’une rencontre avec les pays importateurs, l’industrie du diamant et la société civile. Cette initiative dite "processus Kimberley" a permis d’élaborer un système de certification pour le commerce international des diamants bruts.

    L’objectif du processus de Kimberley est de faire en sorte que les diamants de la guerre (blood diamonds) ne servent plus à financer les conflits armés et discréditer le marché officiel et légitime des diamants bruts.

    Ce système de certification est un régime contrôlant les exportations et importations des diamants bruts.kimberley process

    Les importations de diamants bruts non accompagnés d’un certificat délivré par un pays producteur participant au processus de Kimberley, de même que les exportations à destination des non participants, est interdite.

    Pour plus d’information sur les diamants et "le Processus de Kimberley", visitez le site officiel-> (en anglais).

    Tous les diamants mis en vente sur le site "Gemfrance" ont été acquis auprès de sources légitimes non impliquées dans le financement de conflits, conformément aux résolutions des Nations-Unies. Nous garantissons que ces diamants ne sont pas originaires de zones de conflits, garantie basée sur notre savoir ou sur des garanties écrites des fournisseurs de ces diamants.

    Pour en savoir plus sur Le processus de Kimberley, cliquez

    Kimberley Process Kimberley Process

    < retour à l'encyclopédie (1370)