< retour à l'encyclopédie (1372)

Tourmaline Rubellite

Tourmaline Rubellite
  • Étymologie : Son nom vient du latin « rubellus » signifiant rougeoyant.
  • Localité typeBrésil

Données gemmologiques

  • Composition chimique : (Na, Li, Ca) (Mn, Mg, Fe, Al, Ti, Cr)9[(OH,F)4(BO3)3Si6O18]
  • Dureté : 7- 7.5
  • Densité : 3.02 / 3.26
  • Indice de réfraction : 1.616 / 1.652
  • Biréfringence : -0.014 / -0.021
  • Système cristallin : Rhomboédrique
  • Classe : Cyclosilicates

Les joailliers et les bijoux

C’est une variété de tourmaline, dont la couleur pourpre est principalement due au lithium.

Les critères pour qu’une tourmaline rose puisse être nommée Rubellite sont toujours en débat.

Tourmaline Rubellite Tourmaline Rubellite

Mais en général, en accord avec le minéralogiste Walter Schumann et son livre « Le Guide des Pierres Précieuses » qui fait figure de Bible dans la gemmologie, la couleur doit aller du rose soutenu au rouge avec une pointe de pourpre et surtout aucune touche de brun.

Une grande partie des joyaux de la couronne de Russie fut confondue avec des rubis, mais il s’agissait en fait de Rubellite.

L’Impératrice chinoise Tzu Hsi pendant la dynastie Qing, en raffolait. Elle en faisait venir des Etats-Unis pour les transformer en objets, en faire des bijoux, des broches et des parures de cheveux. L’Impératrice aimait tellement la Rubellite qu’elle fit graver un coussin dans cette pierre. Il fut placé dans sa sépulture pour qu’elle y repose dessus.

On trouve la Rubellite souvent avec quelques petites inclusions, très discrètes qui ne gênent en rien la beauté de la pierre. La trouver complètement pure est extrêmement rare. Comme pour beaucoup de pierres, l’inclusion ne doit pas nuire à la beauté de la pierre. La couleur la plus recherchée est celle dite « couleur rubis », un rosé rouge avec une touche de pourpre, irrésistible…

Pour en savoir plus sur la minéralogie de la Tourmaline Rubellite, voir Mindat.org->

 

 

 

La galerie de photos

< retour à l'encyclopédie (1372)