< retour à l'encyclopédie (1370)

Labradorite

Labradorite
  • Traductions : Labradorit, Labradoriet, Labradoriitti, Labradorite, Labrador, Лабрадорит, Labradorita, 拉长石, ラブラドル長石, לברדוריט
  • Synonyme : Black Moonstone, Carnatite, Radauite, Spectrolite, Silicite, Mauilite, Labrador Moonstone
  • Étymologie : D’après le nom de la localité d’origine, le Labrador.
  • Découvert: 1770
  • Localité typeFord Harbour, Paul Island, Labrador

C’est un minéral du groupe des silicates, sous-groupe des tectosilicates de la famille des feldspaths plagioclases. C'est un élément intermédiaire de la série Albite - Anorthite. Certaines pièces opaques de labradorite possèdent un jeu de couleurs à l’éclat métallique avec le bleu et le vert en couleurs dominantes. Certaines pièces peuvent présenter toutes les couleurs du spectre. Ce phénomène porte le nom d’effet Schiller ou d’adularescence. Il est dû à des interférences dans les lamelles jumelées.

Les anciennes légendes inuites, racontent qu’un jour alors qu’un guerrier Inuit marchait le long de la côte il vit que des pierres avaient emprisonné les lumières de l’aurore boréale en elles. Alors du bout de sa lance, il frappa la pierre et libéra les aurores boréales dans le ciel. On raconte aussi que la Labradorite serait tombée du feu gelé des aurores boréales qui représente le monde de l’invisible. Les Inuits croyaient donc que cette pierre était un moyen de passer du monde connu à un autre, c’est la pierre des chamanes. La labradorite existe aussi en qualité gemme comme les labradorites gemmes d’Australie.

Pour en savoir plus sur la minéralogie de la Labradorite, voir Mindat.org->

Utilisation en bijouterie - joaillerie: La labradorite, du fait de sa dureté (6-6.5 /10 sur l’échelle de Mohs)  est, comme tous les Feldspaths, sensible aux chocs. Elle est toutefois une pierre gemme largement utilisée en bijouterie - joaillerie; mais il est préférable d'envisager une monture qui protège la pierre.

On trouve la labradorite généralement en cabochon lorsqu'elle est opaque ou en pierre taillée à facettes lorsqu'elle est translucide.

Entretien: Pour nettoyer une labradorite il suffit de la passer sous l’eau savonneuse et de bien la rincer. Il faut éviter les ultrasons et aussi de les mettre en contact avec d’autres bijoux qui pourraient être plus durs et la rayer.

Données gemmologiques

  • Composition chimique : (Na, Ca)(Al, Si)4O8, avec des traces de Fe ;K;H2O.
  • Dureté : 6 - 6.5
  • Densité : 2.68 - 2.71
  • Indice de réfraction : nα = 1.554 - 1.563 nβ = 1.559 - 1.568 nγ = 1.562 - 1.573
  • Biréfringence : +0,007 - +0,012
  • Système cristallin : Triclinique
  • Groupe : Feldspaths
  • Classe : Tectosilicates

Les joailliers et les bijoux

La labradorite a une dureté de 6-6.5 /10 sur l’échelle de Mohs, et comme tous les Feldspaths elle est sensible aux chocs et aux pressions. Cependant elle reste une pierre durable que l’on peut porter n’importe comment : en collier, en boucle d’oreilles, en broche bague ou bracelet. On la trouve le plus souvent en cabochons mais aussi en billes, à facettes quand elles sont translucides voire transparentes. Pour nettoyer une labradorite il suffit de la passer sous l’eau savonneuse et de bien la rincer. Il faut éviter les ultrasons et de les mélanger avec d’autres bijoux qui pourraient être plus durs et la rayer.

La galerie de photos

< retour à l'encyclopédie (1370)