< retour à l'encyclopédie (1370)

Saphir d’Auvergne

Saphir d’Auvergne
  • Découvert: au moins connue depuis le XIIIième siècle
  • Localité typeruisseau du Riou Pezzouliou dont le volcan du Croustet est la source, Velay, France

Les seuls saphirs gemmes connus en France sont les saphirs d’Auvergne. Ils sont tous "récoltés" dans un ruisseau, entre autre le Riouperoux, de manière artisanale, par des passionnés, à la battée, comme pour la recherche de l’or.

La battée est cet instrument en forme de "chapeau de chinois" ou à fond plat, utilisé entre autres par les chercheurs d’or. Les alluvions sont prélevées en rivière. La battée permet, par un mouvement rotatif, d’éliminer les éléments les plus légers. Les plus denses se concentrent au centre (or, saphirs, zircons, etc...)

Tous ces saphirs ont été taillés en France, à la perfection. Ces saphirs ne subissent aucun traitement. 100% français, 100% naturels.

Tous les saphirs que nous vous présentons ont été taillés en France, avec une grande précision.

Le saphir d’Auvergne est trop rare pour qu’il y ait une réelle production. Il restera une curiosité et une rareté gemmologique. Les saphirs de plus de 1 carat y sont rares.

L’histoire de l’un de ces gisements a été retracée par Forestier (1993). « Il s’agit d’un gisement de type alluvionnaire sur le ruisseau du Riou Pezzouliou dont le volcan du Croustet est la source. La ressource en gemmes de ce ruisseau est au moins connue depuis le XIIIième siècle et elle a fourni toute l’Europe médiévale, principalement au Moyen-Age. Les saphirs, grenats et hyacinthes du Velay ont été retrouvés dans les trésors de la Papauté, dans ceux de l’abbaye de St Denis, des rois de France... »

Ces saphirs ont fait l’objet d’un numéro spécial de la revue "Le Règne Minéral" (n°93 mai-juin 2010).

Pour plus d’informations scientifiques, voir l’étude de Eloise Gaillou (DEA Clermont Ferrand 2003) : Les saphirs du Massif Central "Etude minéralogique des saphirs du Sioulot, du Mont Coupet et du Meynore".

Données gemmologiques

  • Composition chimique : Al2O3
  • Dureté : 9
  • Densité : 4
  • Indice de réfraction : ne=1.759-1.761 no=1.767-1.770
  • Biréfringence : -0.008/0.009
  • Système cristallin : Rhomboédrique - Trigonal
  • Groupe : Corindon

La galerie de photos

< retour à l'encyclopédie (1370)