webleads-tracker

Retour  à  la  page  d'Accueil

Rechercher  

  
S'identifier / S'inscrire Recherche guidée | Votre Panier
Encyclopédie | Actualités | Bling bling | Voyages | La galerie de bijoux | Pierre du mois de naissance | Diamants - records | Records - pierres précieuses
Accueil | Espace Pro | Liens | Vos garanties | Mentions légales | Livre d’Or | Plan du site | Contact
> Accueil > 1. Encyclopédie

Encyclopédie

A B C D E F
> G
G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Gahnite :
Composition chimique : Zn Al2 O4 Gahnite ©Gemfrance.com
Etymologie : espèce minérale découverte par le chimiste et minéralogiste suédois J.G. GAHN (1745-1818).
Voir nos gahnites en vente

Gaspéite : Gaspeite ©Gemfrance.com
Composition chimique : (Ni,Mg,Fe+2) CO3
Etymologie : du nom de la localité-type, péninsule de Gaspe, Lemieux township, Gaspe Ouest Co, Québec, Canada. Découverte en 1966.
Minéral peu commun des veines de minerais nickélifères des roches métamorphiques siliceuses.
Dureté : 4,5 à 5
Densité : 3,71
Voir nos gaspéites en vente

Gemme :
Gem (anglais), Juwel (allemand), Joya (espagnol), Gemma (italien), πολύτιμος λίθος (grec), Jóia (portugais), Juweel (néerlandais), 宝石 (japonais), 創業板 (chinois), драгоценный камень (russe), جوهرة (arabe), Müceveher (turc)

Plusieurs définitions sont envisageables. Toute pierre taillable pourrait être qualifiée de gemme. La plupart des gemmes sont des espèces minérales (diamant par exemple), des agrégats cristallins (lapis-lazuli), ou des roches (onyx). Des produits organiques peuvent être aussi assimilés aux gemmes (ambre, corail...). Les gemmes englobent les anciennes appellations de « pierres précieuses », « pierres fines », « pierres semi-précieuses ».
Les termes « pierre précieuse » et « pierre fine » sont interdits d’utilisation en France depuis le décret du 14 janvier 2002.
Le terme de « pierre semi précieuse » est lui interdit depuis plus longtemps ; même si sa traduction anglaise est « semi precious stone » !

Gemmologie :
Gemmology (anglais), Gemmologie (allemand), Gemologia (espagnol), Gemmologia (Italien), Γεμολογία (grec), Gemologia (portugais), Edelstenen (néerlandais), 宝石学 (japonais), 寶石學 (chinois), геммологии (russe), علم الحجارة الكريمة (arabe), değerli taş bilimi (turc)

Domaine de la minéralogie appliquée à l’étude des gemmes (pierres fines, pierres précieuses).
Cette science nécessite l’utilisation de certains outils permettant la détermination et l’étude des gemmes. L’appareil de base est la loupe de grossissement 10, puis le réfractomètre. D’autres tels que polariscope, spectroscope, dichroscope, balance hydrostatique, binoculaire, microscope permettront de déterminer la nature d’un gemme, son traitement.
D’autres appareils seront nécessaires pour déterminer certaines gemmes, en particulier en ce qui concerne la nature de leurs traitements. Seuls les laboratoires spécialisés en sont équipés (Fluorescence, Diffraction, Sonde Raman etc...)

Gemmologue :
-  Celui qui étudie la gemmologie.

Géologie :
Science s’intéressant à l’évolution et à la composition de l’écorce terrestre

Gibéon :
Nom d’une météorite provenant de Namibie : Great Namaqualand.
Le champ d’impact de cette météorite est l’un des plus grands au Monde (275km de long) : latitude 25 degrés 20 minutes Sud, longitude 18 degrés Est.
La météorite gibbeon a été utilisée depuis l’Antiquité pour faire des outils. A notre époque, elle est aussi utilisée pour confectionner des plaques décoratives, du fait de sa structure particulière, des lames de couteaux, des bagues.
A la coupe, elle montre une structure particulière dite « figure de Widmanstäten ». Ce phénomène est dû à la présence de deux alliages différents de ferronickel. Elle est classée comme octahedrite, (Of), Group IVA, 7.93% Ni, 0.41% Co, 0.04% P, 2.0 ppm Ga, 0.12 ppm Ge, 2.3 ppm Ir.

Gilalite :
Composition chimique : Cu5 +2 Si6,O17,7H2O
Silicate de cuivre découverte en 1980 par Cesbron et Wiliams
Etymologie : du nom de la localité type : Comté de Gila, Mine Christmas, Arizona, USA.
Présent en inclusions dans le "quartz à gilalite".

Goshénite : Goshenite ©Gemfrance.com
Composition chimique : Al2Be3(Si6O18)
Variété blanche de la famille des béryls. Etymologie : Son nom vient du lieu de sa première découverte : Goshen, dans le Massachusetts - USA.
Voir nos goshénites en vente

Grenat : Garnet (anglais), Granat (allemand), Granate(Espagnol), Granato (Italien), Granat(Turc), гранат (russe), γρανάτης (Grec), 石榴石 (chinois), ガーネット(Japonais), สี แดง เข้ม (Thai),נוֹפֶך (Hébreu), العقيق(Arabe)
Composition chimique : Fe3 Al2 (Si O4)3.
Etymologie du latin "granatus" qui signifie semence.
Au Moyen Age, le grenat était appelé "escarboucle", du latin "carbunculus", petite braise.
Lorsqu’on décrit la "couleur grenat", on imagine généralement la couleur rouge. Mais le grenat existe de toutes les couleurs. L’un des grenats les plus recherchés est le grenat vert "démantoïde".

Le grenat désigne une famille de minéraux du groupe des nésosilicates (classe VII de la classification cristallochimique).

La composition chimique des grenats varie entre certains pôles de composition chimique Fer - Aluminium (Fe-Al) et Magnésium - Fer - Manganèse (Mg-Fe-Mn).

15 termes sont associés au grenat selon l’Internatioanal Mineralogical Association : Almandin, Andradite, Caldérite, Goldmanite, Grossulaire, Hibschite, Katolite, Kimzeyite, Knorringite, Majorite, Morimotoïte, Pyrope, Schorlomite, Spessartite, Uvarovite. il existe des variétés à compositions intermédiaires.

Les grenats sont des constituants de certaines roches métamorphiques et les minéraux accessoires de certaines roches ignées.

Du fait de sa dureté, les grenats sont utilisés en bijouterie - joaillerie.

Système cristallin : cubique. Dureté : 6,5-7,5. Densité : 3,5-4,3

Voir nos grenats en vente

Grenat Almandin :
Composition chimique : Fe3Al2(SiO4)3
Etymologie : Pline l’Ancien, naturaliste (23-79 après JC) nomma le grenat almandin "carbunculus" (en français : charbon ardent), en corrélation avec sa couleur la plus répandue.
Le grenat almandin est le grenat rouge commun (de rouge à rouge-brun).
Il se forme pendant le métamorphisme dans des sédiments argileux. Il peut également se former dans certaines roches ignées (péridotites et pegmatites).

Grenat andradite :
Composition chimique : Ca3 Fe2 +3 (SiO4)3
Découvert par Dana en 1868.
Variété de grenat pouvant avoir diverses couleurs : grenat vert-jaune à jaune-vert, grenat brun, grenat gris-brun, incolore, grenat rouge, grenat brun, grenat brun-rouge, grenat vert.
Etymologie : en l’honneur du minéralogiste brésilien J.B. d’ANDRADA E SILVA (1763-1838).

Grenat démantoiïde :
Variété de grenat vert (andradite).
Etymologie de "démantoide" : de "adamas", diamant en grec, du fait de son éclat rappelant celui du diamant.
C’est le plus rare des grenats verts. Les gisements les plus connus sont ceux de l’Oural, en Russie. Ils y sont expoloités depuis le règne du Tsar Alexandre II. D’autres gisements de démantoïdes ont été découverts depuis, dont en Namibie (1996), en Iran et à Madagascar (2009).
Les démantoïdes de l’Oural sont les plus réputés, les plus précieux. Les couleurs vont d’un vert-jaune au vert intense.
Le démantoïde montre classiquement des inclusions de Bissolite ou de Chrysolite, en forme de plume dit en « queue de cheval ». La Bissolite et la Chrysolite sont des variétés d’amiante.

Alors que classiquement on recherche des pierres gemmes sans inclusion, les connaisseurs recherchent toujours les grenats démantoides avec un peu d’inclusion. C’est le "certificat interne" de la pierre, la garantie que ces grenats sont naturels et bien des grenats démantoides et particulièrement pour les démantoides de l’Oural.

Les mines de l’Oural sont depuis des mois à l’arrêt. Les approvisionnemenst actuels ne proviennent que d’anciens stocks de pierres brutes.

Cliquez pour voir nos grenats démantoïdes en vente

Grenat grossulaire :
Composition chimique : Ca3Al2(SiO4)3
Etymologie : du latin "grossularia" = groseille, en allusion à la couleur de certains cristaux.
Première découverte : 1811 par Werner.
Voir nos grenats grossulaires en vente

Grenat hessonite :
Etymologie : du Grec "Hesson" = inférieur à, du fait de sa dureté inférieur à la Hyacinthe avec laquelle il était confondu.

Grenat Malaya :
Composition chimique : AL2(SIO4)
Etymologie : Malaya = « prostitué » en ki-swahili.
Nom commercial pour une variété de grenat spessartite-pyrope, provenant de Tanzanie.
D’autres grenats Malaya ont été découverts à Madagasacar depuis 1996. Grenat Malaya - Malaya Garnet Color change Grenat Malaya - Malya Garnet  ©gemfrance.com
Lorsque ccs pierres ont été découvertes, personne ne savait trop comment les classifier. Elles étaient alors peu demandées et ces gemmes étaient alors "outcasts" (hors caste d’une certaine manière).
Certains de ces grenats présentent une variation de couleur selon la source lumineuse : pourpre, rosé, orange, jaune, "padparadsha".

Grenat mandarin : Mandarine Garnet - Grenat Mandarin - Namibia ©Gemfrance.com
Variété de grenat de couleur orange. Son nom évoque la mandarine. Ce nom est exclusivement réservé à une variété de grenats d’un orange profond provenant du nord-ouest de la Namibie.
Dans un premier temps, cette nouvelle variété avait été nommée "Hollandine" en hommage à la Hollande dont la couleur est l’orange.
Sa couleur orange intense est due à une forte teneur en Manganèse.
Ce grenat est riche en inclusions de trémolite qui lui donnent un aspect soyeux.
Sa composition et de 85% de Spessartite, 12.5% de Pyrope et 2.5% de Grossulaire. La plupart des pierres sont incluses de Tirodite (variété d’Amphibole). Les pierres pures de plus de 1ct sont très rares.
Le nom de "grenat mandarin" est une marque déposée et est souvent utilisé abusivement pour des grenats spessartites provenant du Nigeria.
Voir nos grenats mandarins en vente

Grenat rhodolite :Rhodolite ©Gemfrance.com
Etymologie : du grec "rhodon" = rose.
La compostion chimique du grenat rhodolite le situe entre le grenat almandin et le grenat pyrope.
Sa couleur varie d’un rouge pourpre au rose.
Voir nos grenats rhodolites en vente

Grenat spessartite : Spessartite ©Gemfrance.com
Composition chimique : Mn3Al2(SiO4)3
Variété de grenat de couleur orange.
Etymologie : du nom de la localité de Spessart, en Allemagne.
Voir nos grenats spessartites en vente

Grenat tsavorite :Tsavorite ©Gemfrance.com
Variété de grenat grossulaire vert.
Etymologie : de la région du parc Tsavo au Kenya.
Découverte en 1967 par un géologue britannique, Campbell R. Bridges, le long de la frontière entre le Kenya et la Tanzanie, près de la région du lac Tsavo.
La promotion de la tsavorite fut faite par Tiffany &Co dans les années 70.
-  Voir aussi les informations sur la Tsavorite sur le site de l’ICA
Voir nos grenats tsavorites en vente

Grenat vanadium :Color change garnet - Madagascar ©Gemfrance.com
Variété de grenat à forte teneur en vanadium qui lui donne la particularité de changer de couleur suivant la température de couleur de la source lumineuse. Certaines de ces gemmes varient du bleu au violet.
Voir nos grenats vanadium en vente

Encyclopédie | Actualités | Bling bling | Voyages | La galerie de bijoux | Pierre du mois de naissance | Diamants - records | Records - pierres précieuses
Accueil | Espace Pro | Liens | Vos garanties | Mentions légales | Livre d’Or | Plan du site | Contact
S'identifier / S'inscrire Recherche guidée | Votre Panier
Copyright © 2003 - 2016 SIKIRDJI GEMFRANCE SARL Tous droits réservés
mesure d'audience